samedi 31 mars 2018

Les oeufs bonheurs

carte ancienne Pâques

Dans ton jardin
Ou les recoins
De ta maison
Les jolis oeufs
Des jours heureux
Sont de saison

Pour les chercher
Pour les trouver
Mets ton ardeur
D'aventurier
De fin limier
De tout ton coeur

Et ton panier
Ou ton sachet
Tu rempliras
De ces trésors
De ces bonheurs
En chocolat...

Lloassignature31 mars An XVIII

Image: Carte postale ancienne signée Pauli Ebner (illustratrice autrichienne)

Posté par Lloas à 12:36 - - Permalien [#]


jeudi 22 mars 2018

Une photographe sans frontières

Le petit journal de Lloas
à la Une, aujourdhui...

Reporters sans frontières 2018
A l’âge de 75 ans, dont plus de 40 ans de carrière de photographe,
Françoise Huguier
se raconte dans l'album 100 photos pour la liberté de la presse.

Un album en hommage à cette femme hors du commun.

Une vie qui se lit comme un roman,
et dont l'album de Reporters Sans Frontières livre un beau résumé.

En vente 9,90 Euros chez tous les marchands de journaux

Reporters_sans_frontières_logo

Posté par Lloas à 11:46 - - Permalien [#]

mercredi 21 mars 2018

Le jour de Noémie

Noémie XVIII
Noémie XVIII_Lloas
Album Construitimages

Posté par Lloas à 08:00 - Permalien [#]

mardi 20 mars 2018

Fête

L'embellie_René Magritte

Les nuages douceur
Les bulles de gentillesse
Et la beauté du coeur
Ont laissé leur tendresse
Á la porte bonheur...

Lloassignature 19 mars An XVIII

Peinture: L'embellie_René Magritte (peintre belge)

Posté par Lloas à 12:10 - - Permalien [#]
Tags :

lundi 19 mars 2018

Le jour de Thomas

Thomas XVIII
Thomas XVIII_Lloas
Album Construitimages

Posté par Lloas à 08:00 - Permalien [#]


vendredi 16 mars 2018

Le jour de Emmy

Emmy XVIII
Emmy XVIII_Lloas
Album Construitimages

Posté par Lloas à 08:00 - Permalien [#]

jeudi 15 mars 2018

La pluie fait des claquettes

La pluie fait des claquettes
Sur le trottoir à minuit
Parfois, je m’y arrête,
Je l’admire, j’applaudis
Je suis son chapeau claque,
Son queue-de-pie vertical,
Son sourire de nacre
Sa pointure de cristal

Aussi douce que Marlène,
Aussi vache que Dietrich,
Elle troue mon bas de laine
Que je sois riche ou pas riche
Mais quand j’en ai ma claque
Elle essuie mes revers
Et m’embrasse dans la flaque
D’un soleil à l’envers

Avec elle je m’embarque
En rivière de diamants
J’la suis dans les cloaques
Où elle claque son argent
Je la suis sur la vitre
D’un poète endormi,
La tempe sur le titre
Du poème ennemi

À force de rasades,
De tournées des grands-ducs,
Je flotte en nos gambades,
La pluie perd tout son suc
« Quittons-nous dis-je, c’est l’heure
Et voici mon ilot
Salut pourquoi tu pleures ?
- Parce que je t’aime salaud »


Mots: Claude NOUGARO /Maurice VANDER 
Musique: Maurice VANDER /Claude NOUGARO 
Pour écouter, cliquer sur l'image
Vinyle 33T

Claude Nougaro_ Vinyle 33T

Posté par Lloas à 12:02 - - Permalien [#]
Tags :

mercredi 14 mars 2018

L'absence

.../...
Il savait où elle se trouvait, car elle* le lui avait appris quand il avait été en âge de comprendre: elle travaillait à Paris où elle était partie peu après sa naissance. Elle écrivait souvent, et il guettait le facteur, à midi, en rentrant de l'école. Á l'aller comme au retour, il courait tout au long des deux kilomètres qui séparaient la maison de Louisa du village, suivant le sentier bordé de haies vives et de noisetiers, qui, après être descendu jusqu'au cimetière, remontait vers des maisons coiffées de tuiles rousses. L'école était un petit bâtiment aux portes et aux fenêtres encadrées de briques et fleuri de lilas, au printemps, entre la salle de classe et le préau. Trente mètres avant la grille de l'entrée, une vierge aux couleurs douces,  jaunes et bleues, s'abritait dans une grotte, vestige d'une mission de 1880. Germain s'arrêtait chaque fois devant elle pour l'implorer: "S'il vous plaît, faîtes que ma mère revienne vite."

Un jour, avant de prendre la route de Paris, elle lui avait dit en le serrant dans ses bras:
- Bientôt je reviendrai et nous ne nous quitterons plus.
Depuis, il s'attachait à ses mots, se les répétait jour et nuit: "Je reviendrai et nous ne nous quitterons plus." Cet espoir l'aidait à supporter son absence mais ne l'empêchait pas d'en souffrir.
.../...

* Louisa, la femme bonne et généreuse qui a accepté de s'occuper de l'enfant.

Christian SIGNOL

Ils rêvaient des dimanches_Christian Signol

 

Posté par Lloas à 12:26 - - Permalien [#]
Tags :

mardi 13 mars 2018

Le jour de Valérie

Coeur star
Coeur star_Lloas
Album Construitimages

Posté par Lloas à 08:00 - Permalien [#]

dimanche 11 mars 2018

La tendresse n'a pas d'âge

La tendresse n'a pas d'âge
Lloas
Album Construitimages

Pour Giuseppina

Posté par Lloas à 12:25 - Permalien [#]